About us

Association touristique de la ville de Kyoto

sp_dotline.gif Japan. Endless Discovery. Kyoto Travel Guide ns-fr-bnr.gif

Que faire à Kyoto (What's on in Kyoto)

« Une investigation secrète du quartier de Gion ! »
- chronique de la randonnée nocture guidée en anglais « Gion Night Walk »



Gion est certainement l'un des quartiers préférés des touristes étrangers à Kyoto. Le succès du film américain « Sayuri » (Mémoires d'une Geisha) en 2005 a largement alimenté l'engouement des visiteurs étrangers pour ce quartier, parfois à l'extrême : les troubles occasionnés aux habitants locaux par le surplus de visiteurs et des manières parfois déplacées avaient même un temps entraîné la mise en place de « patrouilles locales de surveillance ». La situation s'est aujourd'hui apaisée, et le grand tremblement de terre qui a secoué le nord du pays en mars dernier a entrainé une baisse des visiteurs étrangers, ramenant une certaine sérenité dans le quartier.


Les visites guidées ont commencé par l'organisation en 2007 des « Night-time Exploration in Gion », à l'initiative de l'association touristique de la ville de Kyoto. A l'époque, les touristes étrangers étaient déjà nombreux à visiter le quartier de Gion, mais faute de guide pour les orienter, beaucoup d'entre eux déambulaient au hasard jusque dans les arrières ruelles privées, troublant la vie des habitants du voisinage.


DSCN0627.JPG

Aujourd'hui les guides en charge de ces visites sont membres agrées du réseau « WaRaiDo Guide Networks ». Son représentant, M. Ted Ueno, a bien pris le soin de s'entretenir en amont avec le comité du quartier de Gion et les différentes maisons de geishas et Ochaya du quartier, afin de présenter de manière correcte et respectueuse Gion et ses coutumes.


J'ai participé moi-même à l'un de ces tours, un soir d'été. Notre guide, habituellement vêtu d'un kimono ou d'un yukata selon la saison, s'appelait Mie.
Le point de rendez-vous se situe aux abords du Kitaza, près du théatre Minamiza, devant une boutique vénérable de « hatubashi », les fameux biscuits traditionnels de Kyoto. Des participants, conquis par la saveur de ces biscuits, profitent d'ailleurs de l'attente pour y faire quelques achats.


Le coût de la participation est de 1 000 yens / personne. La visite, guidée en anglais, dure environ 1h40. Nous étions 14 participants ce jour-là, tous venus d'horizons très différents : Etats-Unis, Canada, Danemark, Suède, Belgique, Grande-Bretagne, et Singapour. Aucune réservation préalable n'est nécessaire, il suffit de se rendre au point de rendez-vous le jour dit et de régler ses frais de participation sur place. Ce forfait n'inclue en revanche aucune assurance, donc faite attention quand vous marchez ! Une fois ces explications préalables terminées, la visite peut commencer.


La première partie de la visite se concentre sur le quartier nord de Gion. Si la plupart des touristes étrangers se cantonnent au quartier sud de Gion, le quartier nord dispose de nombreux atraits touristiques, à commencer par ses batîments classés et le romantique pont du Gion shimbashi. Le guide en charge de la visite en profite pour nous livrer diverses explications relatives aux maikos et aux geikos, à leurs professions et aux spécificités de leurs kimonos, sans oublier une introduction à l'univers des Ochaya et des Okiya.


DSCN0643.JPG

La deuxième partie de la visite a lieu dans le quartier sud de Gion. Sur le chemin, il est possible de visiter et d'acheter dans des boutiques spécialisées de véritables ustensiles de coiffures de maikos , ainsi que des friandises typique de Gion.
Les visiteurs étrangers sont souvent surpris, et parfois choqués, de voir autant de voitures et de motos circuler dans les ruelles étroites de Gion, considérant que cela dénature le cadre traditionnel du quartier. Pourtant, cette circulation est l'un des aspects fondamentals de la vie de Gion. La plupart des établissements du quartier nécessitent en effet de se faire livrer sur mesure en rafraichissements et repas pour servir leur clientèle, qui elle-même se déplace en taxi. Hier comme aujourd'hui, Gion est un quartier au rythme trépidant.


DSCN0657.JPG

Pourtant, il suffit de s'écarter de la rue principale de hanamikoji pour découvrir une atmosphère totalement différente, calme et apaisée, abritant d'élégantes enfilades de machiyas et d'Ochaya. En chemin, nous croisons une charmante maiko, en train de se rendre probablement à une soirée zashiki. L'organisation en début de soirée de la visite facilite, à n'en pas douter, ce genre de rencontre surprise !


DSCN0665.JPG

La dernière partie de la visite nous emmêne dans des passages tout juste assez larges pour deux personnes, que même les touristes japonais n'empruntent quasiment pas. Alors que nous progressons dans ces ruelles étroites aux maisons reserrées, la voix de notre guide se fait de plus en plus discrête, nous donnant véritablement le sentiment de nous livrer à une investigation secrète !


Notre visite prend fin devant le théâtre du Gion Kaburenjo. Notre guide nous remercie encore une fois d'être venu visiter le Japon et la ville de Kyoto, et nous invite à livrer nos impressions de voyage. Ces commentaires seront ensuite publiés sur le site Internet de l'association, afin de partager cette expérience avec les futurs visiteurs étrangers, et leur témoigner de l'attrait resté intact du Japon indépendamment des récents événements. Nul doute que les participants, encore sous le charme de la visite, en sont les premiers convaincus ! A l'issue de cette expédition bien remplie d'1h40, chacun repart avec une expression de béatitude sur le visage, laissant doucement les lumières de Gion s'estomper derrière lui...




・Chaque lundi, mercredi et vendredi soir,*
* pas de visites entre le 30 décembre et le 2 janvier
・Horaire de la visite : 18:00 - 19:40 (rassemblement des participants à partir de 17h30)
* en décembre, janvier et février : 17:00 - 18:40 (rassemblement des participants à partir de 16:30)
・Pas de réservation requise
・1000 yens / personne (règlement en espèce uniquement, n'inclue pas d'assurance)
・Durée indicative:1h40
・Lieu de rassemblement:devant le Kitaza. La visite s'achève devant le théâtre du Gion Kaburenjo.

このページの先頭へ

gion_bnr_fr.jpg

jidai_bnr_fr.jpg

hatanaka_bnr.jpg

japanican_eng.JPG

kyoto-aeonmall_bnr.png

sp_dotline.gif

arigato2012_bnr.gif